À aujourdui, l’emploi des FRP (Polymères renforcés des fibres) est très répandu soit à niveau nationale et international pour le renfort structural et post-sismique dans le domaine du bâtiment.

Par contre, la considération des fibres dans les profilés structuraux n’est pas encore très répandue dans le domaine du projet, même si elle est très prometteuse. Les applications possibles sont nombreuses et embrassent tous les secteurs de l’ingiénierie:

  • bâtiments (planchés, passerelles);
    · transports (couvertures pour trains, autobus, tram, ridelles pour camions etc.);
  • aéronautique;
    · industrie chimique (ambiances corrosives);
    · isolants pour haut voltage, transformateurs, etc.;
    · équipement sportif (bâtons de hockey, flèches, proues, tentes).

 

Les matériaux composites répresentent donc une des dernières innovations technologiques dans le domaine de l’industrialisation du produit, avec aussi de bons résultats dans le domaine mécanique, électrique, électrotechnique et bien d’autres encore. La caractéristique principale de ces produits est l’ union non seulement matérique mais aussi “caractérielle” de deux composants apparemment trés différents, mais à même de se solidariser dans la réponse mécanique aux solicitations externes. Donc, ils sont caractérisés par légèreté, résistance, élasticité, résistance à la corrosion et durabilité, et pour cela, les principales applications actuelles sont représentées par ponts piétons et charretiers, structures légères et démontables, mais aussi des éléments structuraux de dimensions plus ou moins continues.

Grâce à ce binôme gagnant (fibres et résine), le matériau a des signifiatives qualités de transmittance qui lui confèrent d’agir en tant que coupe thermique.

En particulier, dans ce siège on parlera de Pultrudé, un composite géneré par le même procédé de production, défini pultrusion, où collaborent résines et fibres de différent type. Il y a différentes typologies de Pultrudés, classés d’après le type de résine ou fibre utilisée:le procédé de production est en effet en mesure de traiter des matrices thermodurcissables (résine époxydique, polyester, vinylester, acrylique, etc.) ou thermoplastiques, ensemble à des fibres de differents types telles que les fibres de verre, de carbone ou de kevlar (aramidique); mais la combinaison plus utilisée au moment résulte être isopolyester et fibre de verre (PRV).

Les réglementations qui actuellement règlent et adressent l’activité des projeteurs dans le domaine du projet structurel avec les profilés pultrudés renforcés en fibre de verre sont les suivantes:

  • UNI EN 13706 “ Composites plastiques renforcés – Spécifications pour les profilés pultrudés – Méthodes d’essai et exigences generals”;
  • CNR-DT 205/2007, “Instructions pour le Projet, l’Exécution et le Contrôle”.

  [À suivre Técniques de production”]

Share
3256 View